La municipalité agit en catimini pour la future salle de spectacle

Mme Billet et sa majorité :  une définition très libre et personnelle de la « démocratie participative » ?

Vous rappelez-vous la réunion publique du 20 mars 2018 ? Celle où Mme Billet, en présence du promoteur Verrechia, nous présentait le nouvel îlot Croix-Blanche. L’ambiance était devenue assez houleuse en raison du mécontentement des Saint-Loupiens devant la disproportion de ce projet de construction, mais également face à la destruction de notre salle de spectacle la Croix-Blanche.

Vous rappelez vous « l’exposition » du mois d’octobre 2018 où notre équipe municipale, bien aidée par le promoteur Verrechia, nous présentait « quelques » aménagements de cet îlot ? Mme Billet était alors fière de nous dévoiler un dessin d’architecte représentant Notre future Croix Blanche ! 

Jusqu’à hier, nous n’avions plus de nouvelles de cette salle de spectacle à part une annonce dans le DMV pour 2019. Depuis, pas de planning, pas de plan concret, pas d’appels d’offres connus, pas d’information aux habitants et surtout, aucun budget voté lors du conseil municipal du 1er trimestre 2019 pour la construction de cette nouvelle salle.

Et bien voici la dernière information en date 

Hier, Mme Billet, M Flament (attaché parlementaire de M Meurant) et Mme Codron (directrice de cabinet)  ainsi que le promoteur, Bouygues, ont réuni une quinzaine de riverains de la rue Gambetta et Louis Blanc… pour échanger sur la future salle.

Nous avons eu connaissance de cette réunion et à l’initiative de notre présidente, Delphine Armandin, nous y sommes allées. Tout d’abord, laissez nous vous dire que, malgré le statut d’élu municipal, nous avons été très mal accueillis, voire invités à quitter cette réunion : « Tiens, vous avez déménagé et vous habitez ce quartier maintenant ? ». Est-ce cela, la démocratie ?

Nous avons rapidement appris que cette réunion était en fait….la 3è réunion de notre mairie et du promoteur avec ces riverains et que, hier soir, la présentation du projet devait être le résultat de ces rencontres.

Voici quelques détails remarquables quant au résultat de cette fabuleuse concertation :

  • La révolte des riverains  liée à la hauteur de ce bâtiment : 12 mètres. Avec ce bâtiment, le secteur perdra en luminosité. Et les habitations perdront de la valeur …
  • leurs craintes quant aux flux de véhicules, avec 145 parkings  sur 2 sous-sols et leur refus d’un restaurant et d’une terrasse
  • une demande de mur végétalisé rue Louis Blanc
  • la perte de sang-froid de Mme Billet, devant les remarques des citoyens de SA ville
  • ce bâtiment finira par être surnommé « blockhaus » par ces riverains

Et des promesses de correction et aménagement de la part de Mme Billet car « tout ceci sera vu au cas par cas »…

Détail important, l’architecture de cette salle de spectacle présentée hier et celle présentée en octobre sont…exactement les mêmes…et le premier coup de pioche serait prévu à l’été 2020…

La Croix Blanche est un bâtiment emblématique et rempli d’histoire pour bon nombre de saint-loupien. La détruire pour reconstruire une salle de spectacle est un projet structurant pour une commune comme la nôtre. C’est le poumon culturel d’une ville ! Il est inadmissible que ce projet ne soit pas partagé avec l’ensemble des Saint-Loupiens.

Nous avions pourtant suggéré à Mme Billet de commencer par élaborer un projet culturel digne de ce nom, pour établir un cahier des charges et chercher auprès des collectivités (communauté d’aglo, département, région …) des subventions ou des partenariats. Nous avions suggéré la mise en place d’une commission extra-municipale dédiée. Mme Billet nous l’avait alors promise … elle n’a jamais été évoquée ensuite.

Comment faire confiance à la majorité actuelle pour l’ensemble de sa politique quand, sur un projet de cette envergure, cette même majorité avance masquée avec une 20aine d’habitants, dans le dos de toute la ville, et nie toute forme de concertation avec SA ville toute entière ! 

On vous vend une démarche d’agenda 21 avec construction collective d’un projet… Comme nous le pressentions, Mme Billet poursuit une politique de pouvoir personnel et sans partage sur des décisions aussi impactantes que celle-ci…

Chers Saint Loupiens, la situation est claire…
Si la majorité actuelle est à nouveau élue en 2020, non seulement vous verrez cette salle de spectacle jaillir de nulle part sans AUCUNE concertation, mais surtout, cela signifie accepter une telle gestion de notre ville, en toute opacité, avec des projets d’urbanisme, ou dans d’autres domaines, imposés, ou discutés en petit comité…sur une commune qui compte 15 000 habitants et donc usagers !
Si, au contraire, vous partagez nos valeurs d’altruisme, de transparence et de démocratie directe, alors rejoignez vos élus actuels d’opposition et notre association Décidons Autrement Saint-Leu, pour construire, ensemble, un véritable projet de ville pérenne au-delà du mandat que nous visons pour les 6 prochaines années.

2 réponses à “La municipalité agit en catimini pour la future salle de spectacle”

  1. Bonjour,
    Lorsque les riverains ont été invités aux différentes réunions sur la future salle de spectacle, il semble que les futurs riverains de la Résidence Castiglione (en cours de finition) aient été oubliés. Je trouve cela très regrettable d’autant plus que les futurs propriétaires des appartements sont connus.
    Merci

    1. Bonjour,
      merci pour ce complément d’information. Que des élus aient été « oubliés » ne porte pas à grande conséquence puisque nous avons quand même réussi à obtenir de l’information mais par contre, qu’il y ait eu un « tri » de riverains est effectivement très regrettable et inacceptable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.