La Plaine et les Diablots, un quartier trop longtemps oublié

Les récents événements survenus aux Diablots les 28 et 29 mai derniers nous conduisent à préciser notre position au sujet de ce quartier qui depuis de nombreuses années ne bénéficie que de peu d’attention de la part de la municipalité.

La population et son cadre de vie ont été tellement négligés qu’il s’agit aujourd’hui d’y rétablir la sécurité des biens et des personnes et de permettre aux habitants de se réapproprier l’espace public. Cela doit être fait sans attendre avec toute la volonté de la puissance publique : la loi doit être respectée.

Toutefois, les enjeux majeurs pour ce quartier se définissent surtout en termes urbanistiques et sociaux. :

  • Il faut le réhabiliter, que cela soit le centre commercial, la voirie, les espaces verts… et  le redynamiser tant au niveau économique qu’au niveau des animations.
  • Il faut rétablir le dialogue avec les habitants pour les mettre au centre de notre projet de ville, proposer dès la petite enfance un accompagnement aux parents dont les enfants sont en difficulté, redonner confiance aux jeunes dans le cadre de projets participatifs dans la ville, lutter contre le décrochage scolaire et remettre le service public au cœur du quartier, que cela soit pour l’accès aux droits ou la recherche d’emploi par exemple.

Nous sommes bien conscients de la difficulté mais il faut cesser d’oublier ce quartier et en faire une priorité sur cette prochaine mandature.  C’est en tout cas le projet que nous avons élaboré avec les habitants au cours des deux dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.