Ensemble…quelle que soit notre génération !

Saint-Leu-la-Forêt offre un cadre de vie agréable, verdoyant et calme, malgré les avions et parfois quelques motos pétaradantes. La forêt est proche et les commerces accessibles en centre-ville et aux Diablots.

Pourtant, à partir d’un certain âge, nous « les vieux », les « seniors », rebaptisés « personnes fragiles » pendant la crise du COVID19, nous avons parfois l’impression d’être traités comme des objets, cibles de sollicitude au mieux, de dédain au pire.

Grands-parents actifs et parents aidants, les « vieux » sont là ! Eux aussi créent du lien social. 

Or, nous avons une expérience riche et souvent beaucoup de connaissances pratiques à transmettre aux plus jeunes : garder les petits-enfants permet à leurs parents de travailler et d’avoir parfois un moment de détente ; jardinage et bricolage sont utiles et agréables ; raconter l’Histoire et des histoires perpétue notre culture commune et notre patrimoine.

Nous ne demandons qu’à être partie intégrante de la société, à participer pleinement à toutes les activités. A tout âge, nous pouvons aider les plus jeunes comme les plus âgés, apprendre les uns des autres et nous divertir ensemble.

Certes, certains « anciens » ont plus de mal à se déplacer et ont recours à la médecine et aux pharmacies plus souvent que les « actifs ». Alors, développons la mobilité grâce à un minibus électrique conduisant aux pôles d’intérêt de la ville et facilitons les déplacements essentiels ou de loisirs.

Pour se déplacer aisément, de vrais trottoirs, larges et sans pièges, des navettes régulières et des Automobilistes Solidaires 

Facilitons aussi l’accès aux soins, aux médecins généralistes, spécialistes, dentistes, à Saint-Leu et dans les communes voisines car les habitants, jeunes et moins jeunes, ont souvent recours, par exemple, à l’hôpital d’Eaubonne. Des « Automobilistes solidaires » pourront y conduire les moins mobiles sur simple appel téléphonique.

Décidons Autrement Saint-Leu a défini les grandes lignes d’un Projet de Ville qui nous conduira vers des conditions de vie quotidienne améliorées et solidaires : des trottoirs propres, larges et utilisables, des bancs pour se reposer ou pour bavarder ; une circulation apaisée grâce, notamment, à l’étendue de la zone 30 et à la lutte contre les nuisances sonores.

Les nouvelles constructions seront mieux intégrées au patrimoine bâti existant et préserveront au maximum les espaces verts publics et privés

Parce que ce sont des pôles de vie indispensables, le centre-ville (de la gare à l’église, à la mairie et au marché) et les Diablots (du centre commercial aux terrains de sport et au collège) feront l’objet de rénovations et d’aménagements conséquents pour lesquels les Saint-Loupiens seront fortement impliqués, de la définition des objectifs et de la conception à la réalisation en plusieurs étapes.

L’âge n’est pas une barrière, nous cheminons avec lui tout au long de notre vie. Ensemble, à titre individuel ou dans le cadre d’associations, nous partageons nos espoirs, nos peines et nos projets. Entraide et respect mutuel sont des valeurs que nous avons appris à pratiquer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.