Modification du PLU : Malgré le confinement, l’enquête publique se poursuit jusqu’au 20 novembre

Le projet de piscine olympique intercommunale nécessite la modification du PLU afin de rendre constructible sur la base de ce projet, la zone AU1, sur le secteur du Bois d’Aguère. Jusqu’au lancement de cette enquête, aucune présentation du projet n’a été faite et nos nombreuses questions (voir notre courrier adressé à Mme la maire) sont restées à ce jour sans réponse.

L’avis publié par la Mission Régionale d’Autorité Environnementale  nous avait permis de prendre la mesure de ce projet, jusqu’alors annoncé mais sans jamais être réellement présenté à la population  (voir notre article).

Malgré les circonstances exceptionnelles que nous traversons, l’enquête suit son cours, en plein confinement. Ainsi, les habitants ont jusqu’au 20 novembre pour faire part de leur avis et consigner questions et observations sur le registre, et tant pis si on demande par ailleurs aux habitants de rester chez eux sauf impératif majeur.

Au regard de la technicité et de l’épaisseur du dossier, et en cette période particulièrement tendue que nous traversons, nous considérons que l’enquête devrait au moins être prolongée afin de permettre une meilleure participation des habitants.

De même, nous ne comprenons pas l’absence en amont de toute concertation associant largement les saint-loupiens et les tabernaciens quant à l’impact de ce projet (budgétaire, environnemental, concernant la pratique de loisir et la pratique scolaire…). Le moins que l’on puisse dire est que la majorité municipale et l’agglomération Val Parisis ne favorisent pas l’information ni la participation des habitants, y-compris pour un projet aussi colossal (budget de 38 millions d’euros).

Une tardive réunion de présentation du projet aux élus était prévue le 2 novembre (soit à mi-parcours de la période d’enquête publique), mais elle a dû être annulée, de même que toutes les permanences en mairie, en, raison de l’épidémie de Covid 19.

Nous avons donc adressé le courrier évoqué plus haut à Mme la maire, afin d’obtenir des informations qui nous permettraient de nous faire une idée de l’avancement de ce projet majeur en même temps que de son bien-fondé. Il nous a été conseillé de nous tourner vers Val Parisis, qui porte ce projet.

Suite à nos remarques, une réponse à l’avis de la MRAe, qui ne figurait pas dans le dossier à l’ouverture de l’enquête publique, y a été ajoutée.

Nos élus se rendront samedi à la permanence de M. le commissaire enquêteur ( de 9h à 12h) pour échanger avec lui sur les nombreux points qui demeurent obscurs. Nous ne pouvons que vous inciter à prendre connaissance du dossier et à adresser questions et remarques, vous pouvez également consulter les avis des saint-loupiens qui se sont déjà exprimés (ici).  Si vous jugez préférable de ne pas vous rendre physiquement en mairie mais que vous aimeriez adresser des questions à M. le commissaire enquêteur, n’hésitez pas à nous les transmettre ici même ou par mail : elus.dasl@gmail.com.

Une dernière permanence du commissaire se tiendra le vendredi 20 novembre de 14h à 17h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.